Les plus hautes éoliennes de France inaugurées

Vue d'ensemble

Après 8 années de développement, le chantier du parc “Les Landes” a démarré avril 2018 pour une mise en service en septembre 2019. Le parc se compose de 6 éoliennes Senvion d’une puissance unitaire 3 MW et de deux postes de livraison électrique. Chaque commune accueille 3 éoliennes.

D’une puissance totale de 18 mégawatts (MW), les éoliennes produiront annuellement 50 GWh, correspondant à la consommation électrique de 23 000 habitants, soit l’équivalent de la quasi-totalité des habitants de la Communauté de communes “Haut-Limousin en Marche”, sur laquelle se situe le parc. 

Un vent plus fort et plus régulier en hauteur

Culminant à une hauteur de 200 mètres en bout de pale, les turbines du parc éolien “Les Landes” sont désormais les plus hautes de France. 

Cette dimension fait encore figure d'exception en France, où les contraintes réglementaires, telles que les servitudes aéronautiques ou militaires, rendent parfois difficile l’installation de ces éoliennes. Elles pourraient néanmoins devenir plus courantes.

Ces éoliennes sont dimensionnées pour valoriser les régimes de vent plus forts qui s’expriment en altitude, à l’abri des turbulences créées par le relief. Leur rotor d’un diamètre de 122 mètres capte le vent sur une surface de plus de 10 000m² (1 ha) par éolienne. Le mât de 140 mètres atteint un vent plus puissant et plus régulier en hauteur

Le précédent record des plus hautes éoliennes de France, avec une hauteur en bout de pale de 193 mètres, était auparavant détenu par un parc situé sur la commune de Chamole dans le Jura. 

Un parc intégré dans le maillage bocager du territoire 

Le parc éolien “Les Landes” a été réalisé dans une démarche d’intégration dans le paysage du plateau de la Basse-Marche. Ce plateau se caractérise par un maillage bocager très dense qui limite la perception du parc éolien. A distance intermédiaire, la trame bocagère forme des écrans proches qui restreignent l’étendue du champ visuel.

Les éoliennes sont parfaitement alignées et réparties à équidistance. Le parc est visible de manière discontinue, et le plus souvent partiellement, sans impact fort sur les sites patrimoniaux et touristiques avoisinants

Une énergie verte, mature et peu coûteuse 

Le parc “Les Landes” permettra d’éviter le rejet de près de 11 500 tonnes de CO2 par an dans l’atmosphère. Avec un bilan carbone particulièrement bas sur son cycle de vie, de 13 gCO2/kWh, l’éolien est le moyen de production d’électricité le moins émetteurs de gaz à effets de serre après l’hydroélectricité. Dotées d’un temps de retour énergétique très faible, les éoliennes remboursent l’énergie utilisée pour leur construction en moins de 12 mois. Leur durée de vie est au minimum de 25 ans. 

Variable mais prévisible, l’intégration de l’éolien dans le mix énergétique ne pose pas de problèmes techniques, ce qui en fait un des principaux alliés dans la mise en œuvre de la transition énergétique, dont l’urgence n’est plus à démontrer. Bénéficiant d’un facteur de charge important, notamment les mois d’hiver, les éoliennes produisent de l’électricité plus de 80% du temps.

L’énergie éolienne couvre désormais près de 6% de la consommation d’électricité en France. Avec près de 16 GW installés, elle est en augmentation constante du fait de la baisse régulière des coûts de production des éoliennes et de la progression de leurs performances. La filière éolienne dénombre 18 400 emplois emplois en France.

Vue d'ensemble
Vers le haut